top of page

Le premier Noël séparé.e : s'y préparer pour bien le vivre

par Isabelle Gander, coach certifié, spécialiste des transitions de vie, fondatrice de ExLibertas

Les fêtes de fin d'année sont souvent associées à la joie, à la chaleur et à la célébration en famille.

Cependant, si vous êtes fraîchement séparé.e, la perspective de ce premier Noël seul.e peut être source d'anxiété et de tristesse.

Il est primordial de bien se préparer mentalement et émotionnellement pour faire face à cette période délicate et créer un nouvel espace pour la positivité.


Voici quelques conseils pour aborder votre premier Noël séparé.e :


1. Accepter vos émotions : Il est normal de ressentir toute une gamme d'émotions pendant les fêtes, surtout après une séparation. Que ce soit la tristesse, la colère, la solitude ou la confusion, il est crucial de reconnaître et d'accepter ces sentiments. Ne vous jugez pas, et donnez-vous le droit de ressentir ce que vous ressentez.


2. Planifier à l'avance : La préparation est la clé pour éviter les surprises déplaisantes. Anticipez les situations susceptibles de déclencher des émotions négatives et envisagez des solutions alternatives. Si vous avez des enfants, discutez avec votre ex-partenaire pour organiser des arrangements pour les vacances afin que chacun puisse passer du temps de qualité avec les enfants.


3. Créer de nouvelles traditions : Le premier Noël séparé.e offre l'opportunité de créer de nouvelles et belles traditions. Que ce soit décorer votre propre sapin, cuisiner un repas spécial, ou participer à des activités communautaires, établissez des rituels qui vous apportent du réconfort et de la joie.




4. S'entourer de proches : Bien que cela puisse être tentant de se retirer socialement, entourez-vous de vos amis et de votre famille. Partagez vos sentiments avec ceux en qui vous avez confiance, et n'hésitez pas à accepter le soutien qui vous est offert. Les êtres chers peuvent apporter un réconfort précieux pendant cette période difficile.


5. Éviter la comparaison : Il est naturel de se comparer aux autres, surtout pendant les fêtes. Évitez de mesurer votre expérience à celle des autres. Chaque situation est unique, et il est important de se concentrer sur ce qui fonctionne pour vous plutôt que sur les attentes sociales.


6. Prendre soin de soi : Le stress émotionnel peut avoir des répercussions sur le bien-être physique. Assurez-vous de prendre soin de vous en vous accordant du temps pour la détente, la méditation, et l'exercice physique. Une bonne santé physique contribue à une meilleure santé mentale.


7. Donner et aider les autres : S'impliquer dans des œuvres caritatives ou offrir son temps à ceux dans le besoin peut apporter un sentiment de satisfaction et de joie. En se concentrant sur l'aide aux autres, on peut souvent trouver une perspective nouvelle et positive sur la vie.



Le premier Noël séparé.e peut être une période difficile, mais avec une approche proactive et bienveillante, il est possible de créer des souvenirs positifs et de commencer à guérir.

En acceptant ses émotions, en planifiant à l'avance, en créant de nouvelles traditions et en s'entourant de soutien, on peut aborder cette période avec résilience et ouverture à de nouvelles expériences.


Vous sentez que ce premier Noël va être au dessus de vos forces ? Parlons-en. Je suis là, je sais que ce que vos ressentez. Ne restez pas seul.e face à votre douleur.

9 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page